Sonnet gothique_Julio Cortázar

Sonnet gothique

Une exception vernaculaire nocturne,

un archétype incandescent et froid,

tu es le seul à mériter le défi

qui ourdit une dentition menaçante.

Sperme de lune et possession humiliante

ton haleine moisi et ton frisson

lorsque perce ta gorge le ciseau

d’une soif qui te mue en vin et en cendres.

Tout a lieu dans un silence imprécis,

rituel de l’araignée et la phalène

qui dansent l’immobilisme immaculé,

dans l’espace revenu schizophrénique

jusqu’à l’horreur finale de pleine lune.

Tu es toujours Ligeia. Moi Dracula.

(translated from Spanish to French)

Leave a Reply/Comment

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s